You are here

Le ‘bokeh’ ou l’art du flou en photographie

Le ‘bokeh’ ou l’art du flou en photographie

L’étymologie de bokeh vient du japonais boke ou flou.

Il s’agit de mettre en valeur le sujet principal du cliché, en galvaudant les autres composantes. Autrement dit, dissocier le sujet de son arrière-plan. Pour cela, il faut utiliser des objectifs, de grande qualité, longue-focale ou macro-focale, construits avec la plus grande ouverture de diaphragme possible. Ce sont des focales dites lumineuses. Celles-ci disposent de diaphragmes aux lames arrondies, qui donnent un flou a l’aspect rond. Plus le diaphragme possède de lames, et plus l’effet de l’arrondi est franc. A l’inverse, des focales de moins bonne qualité donneront des ‘bokehs’ hexagonaux, ou au mieux pentagonaux.

Image :

Guêpier d’Europe posé sur le bastingage

Canon EOS 50D + Canon EFS 18-200mm

V 1/30  F5

Mai 2013

Related posts

error: Ces photos sont sujettes à des droits d\'auteur. Prière de contacter l\'auteur pour obtenir une copie.
%d blogueurs aiment cette page :